23 ans depuis l’agression de l’OTAN contre la Serbie et le Monténégro

24. marta, 2022 Napišite komentar

Le bombardement de la République fédérale de Yougoslavie a commencé le 24 mars 1999 et les frappes aériennes ont été arrêtées le 10 juin de la même année. La raison alléguée de l’intervention militaire de l’OTAN était la persécution des Albanais au Kosovo par les forces de sécurité serbes, pour laquelle la plupart des membres de la direction de l’État de l’époque, y compris Slobodan Milosevic en tant que président, ont ensuite été jugés devant un tribunal de La Haye. Le bombardement a duré 78 jours. Les attaques ont tué 1 008 membres des forces de sécurité, et le nombre total de victimes civiles est encore inconnu, mais on estime qu’entre 1 200 et 2 500, et d’énormes dégâts matériels ont été causés. L’OTAN a appelé l’opération contre la République fédérale de Yougoslavie “Ange de la miséricorde”, et la phase finale de la guerre s’est déroulée au Kosovo et Métochie. Il s’agissait de la deuxième intervention militaire majeure de l’OTAN depuis le bombardement de la Republika Srpska lors de l’opération “Deliberate Force” en 1995 et du plus grand conflit militaire en Serbie et Monténégro depuis la Seconde Guerre mondiale. Des forces de 19 pays occidentaux ont pris part à la campagne, menée sans l’approbation du Conseil de sécurité de l’ONU. L’OTAN a tué des Serbes, détruit la Serbie et laissé de l’uranium appauvri pour les prochaines générations.

Le bombardement de la RFY par l’OTAN a officiellement commencé le 24 mars 1999 à 19 h 55. La région du Kosovo et Métochie a été bombardée. Au cours des jours suivants, de grandes villes de Serbie et du Monténégro ont été bombardées : Belgrade, Nis, Novi Sad, Leskovac, Podgorica, Sombor, Subotica, Herceg Novi, Lustica, Obosnik, des émetteurs avec antennes TV et radio et les installations militaires. Dans le bombardement du bâtiment de la télévision serbes, 16 jurnqlistes ont été tuées.

“Les forces militaires de l’Alliance Atlantique, sous le diktat de l’officier de police mondial, les États-Unis, et dans leur intérêt, et aux dépens des séparatistes et des terroristes Albanais, ont violé de manière flagrante le territoire de la Yougoslavie souveraine et mis brutalement en danger la vie de ses citoyens”, a déclaré l’armée yougoslave le soir du 24 mars.

L’opération de l’OTAN a commencé après des négociations infructueuses sur la résolution de la crise au Kosovo, tenues à Rambouillet et à Paris en février et mars 1999. Pour justifier la décision d’agression, l’OTAN a déclaré qu’elle visait à empêcher l’exode des Albanais du Kosovo vers la terreur des forces militaires et policières serbes, pour laquelle la plupart des membres de la direction de l’État de l’époque, dont Slobodan Milosevic en tant que président, ont ensuite été jugés en États de La Haye.

Continue sur la prochaine page

Strane: 1 2

Tagovi: - -

Podržite rad sajta!

Ukoliko želite da pomognete rad našeg sajta "Svi Srbi u Parizu" možete uplatiti vaše donacije preko paypal-a ili vaše bankarske kartice.

Ostavite odgovor

Vaša adresa e-pošte neće biti objavljena.

Najnovija obaveštenja direktno na vaš mejl