C’était un «acte d’agression», l’intervention de l’Otan en Serbie

Le ministre serbe des Affaires étrangères, Ivica Dacic, a qualifié d’«acte d’agression contre un pays souverain» l’intervention de l’Otan en Yougoslavie en 1999, rappelant qu’il s’agissait d’une opération qui n’avait pas reçu l’autorisation du Conseil de sécurité de l’Onu.

Plus de 20 ans après le bombardement de la Yougoslavie par l’Otan, le ministre serbe des Affaires étrangères, Ivica Dacic, est revenu sur ces faits dans le cadre du forum de «la septième semaine de l’Otan à Belgrade», mercredi 13 novembre. Il a notamment souligné que Belgrade «se souviendrait toujours» de ces événements et de ceux qui y ont laissé la vie.

continuez à la page suivante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

dix-neuf − 4 =