“Pečenica” pour Noël:
La veille de Noël, “Pečenica” est introduite dans la maison. Les deux hommes portent “Pečenica” à la broche et, en entrant, saluent l’hôte et le félicitent pour la fête. Il est intéressant qu’ils doivent d’abord entrer dans la maison avec leur pied droit. L’hôtesse arrose “Pečenica” et l’hôte d’avoine et répond par ses félicitations.

“Pečenica”, est traditionnellement le plus souvent chez les Serbes, porc, doré ou agneau. Il est preparé aujourd’hui (Tucindan), c’est-à-dire le 5 janvier. Lorsqu’il entre dans la maison la veille de Noël, on le met contre le mur est, où cela reste jusqu’à Noël. Il se mange à Noël.

Dans la tradition Serbe, il existe une coutume selon laquelle une oie, un canard, une dinde ou un poulet ne doit pas être trouvé sur la table de Noël, en raison de la croyance que la volaille à plumes est un symbole de régression et de désintégration de la maison, car elle mord et jette la terre derrière.

continuez à la page suivante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

1 + 3 =