Le monastère serbe “Matejče” a été une base militaire des terroristes albanais

L’un des plus grands sanctuaires serbes est le monastère de Matejče (ou Matejić ou Matejič), situé près de Kumanovo, sur les pentes de “Skopska Crna Gora”.

Malheureusement, nous, les Serbes d’aujourd’hui, avons oublié qu’il s’agit du sud de la Serbie, de certaines parties de la Serbie naturelle et des endroits où les Serbes vivent depuis des temps immémoriaux. Nous oublions également que l’AVNOJ et l’ASNOM de Tito en 1944 ont conduit à des changements dans les frontières de la Serbie naturelle, créant des «républiques» dans des frontières qui n’ont jamais existé historiquement, et aujourd’hui ces frontières survivent non seulement sur le terrain, mais aussi dans nos esprits. Sans oublier qu’un peuple a été créé dans cette région à partir des Serbes, qui ont pris le nom de la zone géographique grecque de Macédoine et à qui le Serbe Blaže Koneski (Blagoje Ljamević) a créé la langue en 1945.

Et donc ce monastère de la dinastie Nemanjic n’est plus sur le territoire de la Serbie. Depuis 1967, ce monastère avec tous les monastères serbes de la région de la vieille Serbie, c’est-à-dire La Macédoine du Nord d’aujourd’hui, ne fait pas partie de l’Église orthodoxe serbe, mais a été remise par les communistes de Tito a l’Église orthodoxe macédonienne, canoniquement non reconnu et schismatique.

continuez à la page suivante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

dix-huit + 16 =