« La Colonie des professeurs » – une trace française au cœur du vieux Belgrade 

8. aprila, 2022 Napišite komentar

Parmi les quartiers fameux grâce auxquels la capitale serbe est connue, il y a certainement un qui transpire un charme particulier, ayant ses racines dans certaines époques révolues. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui nous allons parler de la fameuse « Colonie des professeurs », située à peu près à 5 minutes à pied du Jardin des Plantes à Belgrade.

Déjà l’appellation du quartier peut susciter une curiosité légitime. Pourquoi « la Colonie des professeurs » ? Or dans la deuxième moitié des années 1920 le terrain alors inoccupé, pratiquement en friche, fut transformé en location pour la nouvelle cité. Le quartier elle-même, placé sur le mont de Palilula, s’est rapidement développé grâce à la construction de nouvelles maisons et villas en rez-de-chaussée ou à étage, avec comme habitants principalement des professeurs embauchés, pour la plupart d’entre eux, aux facultés des sciences techniques et naturelles auprès de l’Université de Belgrade (fondée en 1905 sous cette appellation), parmi lesquels se trouvaient même certains grands hommes de la science sur le plan universel, comme par exemple le célèbre physicien et mathématicien Milutin Milankovic, mais aussi beaucoup d’autres sommités de la science serbe.

Or au milieu de ce quartier pittoresque et paisible, au 34 Rue de Jase Prodanovica, réside justement l’objet de notre récit. Il s’agit d’une plaque commémorative rappelant l’alliance franco-serbe pendant la Première guerre mondiale que plusieurs générations de différents habitants ont sauvegardée au fil du temps comme un précieux et noble souvenir d’une époque révolue. La plaque en marbre noir située à la hauteur de 3 mètres environ est incrustée au mur extérieur d’un pavillon sympathique, attire l’attention des observateurs attentifs, parmi lesquels pourrait compter, on l’espère sincèrement, l’auteur du récit que vous lisez, chers lecteurs. Malgré une position physiquement élevée l’on peut encore lire avec un petit effort l’inscription en deux langues, serbe et français. Nous la rapportons ici dans la langue de Molière :

« Aux héros de France, morts auprès de leurs canons, en défendant Belgrade en 1914-1915, sous le commandement du capitaine de vaisseau Piguot »

continuez à la page suivante

Strane: 1 2

Podržite rad sajta!

Ukoliko želite da pomognete rad našeg sajta "Svi Srbi u Parizu" možete uplatiti vaše donacije preko paypal-a ili vaše bankarske kartice.

Ostavite odgovor

Vaša adresa e-pošte neće biti objavljena.

Najnovija obaveštenja direktno na vaš mejl