Hashim Thaçi, le président des institutions temporaires du soi-disant Kosovo, s’est adressé au public lors d’une conférence de presse, où il a déclaré que l’accusation contre lui avait été confirmée par le tribunal spécial pour crimes de guerre de La Haye. Il a donc démissionné de toutes ses fonctions.

Thaci s’est rendu aux enquêteurs d’EULEX et devrait être extradé prochainement vers La Haye.

Un acte d’accusation contre Kadri Veselji, un proche associé de Thaci du passé, a également été divulgué aujourd’hui.

Hashim Thaçi et Kadri Veselji sont accusés de crimes de guerre et du meurtre d’une centaine de civils de diverses nationalités pendant le conflit au Kosovo. En plus d’eux, huit autres personnes ont été inculpées.

continuez à la page suivante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

cinq × 5 =