L’interdiction pour les Serbes d’entrer dans l’UE se poursuit

L’interdiction pour les citoyens serbes de rejoindre l’UE en raison du coronavirus reste en vigueur.

L’Union européenne n’a pas renvoyé la Serbie sur la liste des pays tiers autorisés à entrer librement dans l’UE dans les circonstances de l’épidémie de coronavirus, a rapporté Tanjug.

Bien que la question du retour de la Serbie sur la liste des pays pour lesquels il n’y a pas de restrictions à l’entrée ait été soulevée dans les organes de travail du Conseil de l’UE, les ambassadeurs des États membres ont retiré ce sujet de la réunion d’aujourd’hui.

“Les ambassadeurs n’ont pas discuté de ce sujet, il n’y a donc aucun changement sur la liste”, ont déclaré des sources diplomatiques allemandes à Tanjug.

Des sources diplomatiques indiquent que certains États membres, dirigés par la Grèce, ont plaidé pour l’ouverture des frontières de l’UE aux citoyens serbes en raison de l’amélioration de la situation épidémiologique.

Il est ajouté que les derniers chiffres sur la situation épidémiologique en Serbie, dont Bruxelles dispose, vont “légèrement au-delà” des critères de l’UE de 16 personnes infectées pour 100 000 habitants.

La liste des pays tiers pour l’entrée libre dans l’UE est révisée toutes les deux semaines.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

un × trois =