Pâques orthodoxe chez une famille en Serbie

Aujourd’hui, je vais vous raconter la fête de Pâques version orthodoxe que j’ai passé cette année dans le village de Donja Trnava.

En 2019, dans les pays orthodoxes, tels que la Serbie, Pâques a été fêtée une semaine après traditionnelle chasse aux œufs en chocolat en France. Et ici, d’ailleurs, pas question de friandises sucrées : pour Pâques, on mange de vrais œufs, bien cuits et bien décorés. Mais commençons par le commencement.

La célébration de Pâques débute le « Gros vendredi » (transcription littérale de Veliki Petak, bien sûr on dirait plutôt Vendredi Saint, mais je trouve que Gros Vendredi ça sonne bien), qui est censé être un jour de jeûne. Pour la Serbie, jeûner ça veut surtout dire qu’il ne faut pas manger de viande, mais seulement du poisson, ce qui peut s’avérer très délicat pour certains locaux, même pour une seule journée ! Les Serbes sont en effet connus pour apprécier les barbecues en tous genres, et sont très fiers de leur capacité à se nourrir exclusivement de viande (en tous cas ceux que je connais). C’est pourquoi, le jour du Gros Vendredi, on mange du poisson, évidemment – mais souvent également une bonne brochette de viande, surtout si on est pas très croyant. Est ce que ça compte quand même ? Je ne sais pas. Mais bon. Ce qui est sur c’est que c’est врло укусно 🙂

continuez à la page suivante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cet article a 2 commentaires

  1. Miki

    Le vendredi on mange pas de poisson ,on mange à l’eau , pas d’huile ni de matière grasse .

  2. Saša

    On peut colorer directement les œufs dans un poêlon, dont l’eau aura pris la couleur de pelures d’oignons rouges.

Laisser un commentaire

un × 2 =