Ramonda Serbica (« fleur phénix »), une plante endémique que l’on ne trouve qu’en Serbie.

Depuis toujours, les Hommes ont cherché à acquérir des pouvoirs divins, espérant aller au-delà des limites humaines : superpouvoirs, immortalité… La finitude de la vie humaine, et celle de tous les êtres vivants de la planète, a été le plus grand casse-tête des scientifiques et la principale source d’inspiration des religions dans le monde depuis l’aube de l’humanité.

Parmi toutes les merveilles et « superpouvoirs » qu’on peut trouver en étudiant la microbiologie et la macrobiologie, une petite forme vivante se démarque, défiant les règles de la vie et de la mort telles que nous les connaissons. Je parle ici de la Ramonda Serbica, une plante endémique que l’on ne trouve qu’en Serbie, également connue sous le nom de « phénix » en raison de sa capacité à revenir à la vie, après avoir été sèche pendant des années.

continuez à la page suivante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

18 − 15 =