Kosovo-et-Métochie : la discrimination des enfants serbes

21 ans après la fin de la guerre, le Kosovo-Métochie est une terre brûlée. C’est le seul territoire d’Europe à figurer cette année encore dans l’Atlas de l’intolérance. Depuis 1999, plus de 150 églises ont été détruites, 250 000 Serbes ont fuit ce territoire à majorité albanaise musulmane devenu hostile pour les Chrétiens. Seuls 120 000 d’entre eux sont restés sur la terre de leurs ancêtres. Confinés dans des « enclaves », ces villages cernés de fils de fer barbelés, les Serbes du Kosovo-Métochie vivent isolés dans un circuit d’exclusion, sans accès à un emploi, au transport public ou encore à des soins médicaux. Un apartheid de facto auquel s’ajoute une violence antichrétienne. Multiforme. Permanente. Impunie.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

treize − 10 =