LA SERBIE A DE L’HUILE DE TOURNESOL POUR L’EXPORTATION

2. jula, 2022 Napišite komentar

Après la présentation du rapport de l’administration des douanes sur les exportations, le gouvernement de la Serbie a approuvé la redistribution de la quantité non réalisée de l’huile de tournesol conformément aux permis délivrés pour le mois de mai. Compléter la décision sur la restriction temporaire des exportations de produits agricoles et alimentaires de base n’affectera pas l’approvisionnement du marché intérieur, selon les autorités serbes.

– Le ministère de l’Agriculture a approuvé la redistribution afin de permettre la mise en œuvre des contrats conclus, en gardant à l’esprit que l’exportation est difficile pour des raisons logistiques – indique l’annonce du gouvernement.

Après l’approbation la semaine dernière de combiner des quotas de trois mois pour les exportateurs de céréales, ce qui a apporté plus de prévisibilité dans leurs opérations, l’initiative des producteurs et exportateurs de l’huile de tournesol raffinée a maintenant été adoptée. Pour rappel, en raison de l’augmentation soudaine et fréquente du prix de l’huile d’olive (à un moment donné une bouteille d’huile de certains producteurs coûtait jusqu’à 220 dinars), les prix sont limités fin 2021. Avec la farine, le blé et maïs, l’huile de tournesol raffinée a été ajoutée à la liste des produits dont l’exportation est temporairement interdite à la mi-mars de cette année, de sorte que des quotas seraient introduits en avril. Depuis le 1er mai, l’industrie a eu la possibilité d’exporter huit millions de litres de l’huile de tornesol par mois. L’association “Zita Srbije” a récemment annoncé qu’au milieu de ce mois, les stocks de l’huile raffinée et non raffinée dans les entrepôts se situaient entre 40 000 et 45 000 tonnes. Les entrepôts des huileries étaient remplis de 85 à 100 %, ce qui, comme ils l’ont expliqué, n’est pas bon car l’huile stagnante perd ses caractéristiques.

Les experts estiment que cette année, une récolte de tournesol d’environ 735 000 tonnes est attendue, ce qui équivaut à environ 350 000 tonnes d’huile de tournesol. C’est nettement plus que les besoins domestiques, puisqu’entre 80 000 et un maximum de 100 000 tonnes sont consommées en Serbie chaque année.

– Les stocks de tournesols de l’année dernière sont également importants car l’année dernière, les huileries ont acquis plus de matière première qu’elles n’en avaient besoin – a récemment déclaré Sunčica Savović, le directeur de cette association.

C’est d’ailleurs cette association qui a proposé dans la période écoulée la modification des quotas qui permettrait une meilleure organisation de la logistique, avec laquelle ce secteur a eu de gros problèmes ces derniers temps.

Au milieu de cette semaine, avec les premières coupes, une augmentation de l’offre de la nouvelle récolte de blé était perceptible, a annoncé le Novi Sad Product Exchange dans son dernier rapport. La nouvelle récolte est proposée avec un pourcentage plus élevé de protéines, de 14 à 15 %. Les contrats de bourse pour le blé à partir de 2022 ont été conclus au prix de 38 dinars le kilogramme, hors TVA, pour les céréales contenant au minimum 15% de protéines.

Dans le même temps, selon les analystes, la demande pour l’ancienne récolte de céréales était faible, même si elle était moins chère que la semaine dernière.

source: Politika

Podržite rad sajta!

Ukoliko želite da pomognete rad našeg sajta "Svi Srbi u Parizu" možete uplatiti vaše donacije preko paypal-a ili vaše bankarske kartice.

Ostavite odgovor

Vaša adresa e-pošte neće biti objavljena. Neophodna polja su označena *

Najnovija obaveštenja direktno na vaš mejl