« LE CONFLIT NUCLÉAIRE EST RÉEL », Président de la Serbie sur la guerre en Ukraine

17. maja, 2022 Napišite komentar

La Serbie a adopté une position neutre sur le conflit en Ukraine et n’a pas encore imposé de sanctions à la Russie, bien qu’elle ait condamné l’agression russe. Cette position place la Serbie dans une situation très difficile car elle subit une forte pression pour rejoindre les pays qui ont déjà imposé des sanctions à la Russie. Parlant de la situation en Ukraine, le président de la Serbie, Aleksandar Vučić, a souligné avant-hier que “personne ne veut la paix, car il ne veut pas perdre”.

– Je m’attends à de plus grands conflits mondiaux à l’automne, et c’est pourquoi je m’attends à un hiver infernal. Interrogé sur la possibilité d’un conflit nucléaire, Vucic a répondu :

– Tout ce que je peux dire, c’est que le conflit nucléaire est réel et qu’il y a plus de chances qu’il se produise que de ne pas se produire, a-t-il dit, avant de préciser :

– Le poker se joue dans la tête. Personne ne veut la paix, tout le monde veut la moitié de l’autre côté. En fait, tout le monde veut la paix sans que l’autre ne soit vaincu. Il y aura une plus grande guerre qu’il n’y en a maintenant. Le président Xi a averti l’Europe qu’elle devait veiller à la sécurité car cette petite crise limitée en Ukraine pourrait devenir la cause de conflits mondiaux majeurs. Je m’attends à ces conflits à l’automne, et c’est pourquoi je m’attends à un hiver difficile. Je pense que le plus gros conflit est très réel. Et je pense que cela a plus de chances d’arriver que de ne pas arriver. Je vous ai dit en décembre que nous aurions une guerre en février ou en mars.

Podržite rad sajta!

Ukoliko želite da pomognete rad našeg sajta "Svi Srbi u Parizu" možete uplatiti vaše donacije preko paypal-a ili vaše bankarske kartice.

Ostavite odgovor

Vaša adresa e-pošte neće biti objavljena.

Najnovija obaveštenja direktno na vaš mejl