Le Liberland, entre la Croatie et la Serbie, inquiète la France

Créé sur les rives du Danube, entre la Croatie et la Serbie, le Liberland commercialise des passeports diplomatiques. Les policiers tirent le signal d’alarme.

« Vivre et laisser vivre », la devise de la République du Liberland, un micro-État créé en 2015 dans les Balkans, sur les rives du Danube entre la Serbie et la Croatie, se heurte à la « libre circulation » régulée au sein de l’espace Schengen. Cette nation autoproclamée, constituée par un entrepreneur tchèque, Vit Jedlicka, revendique une «  société où les honnêtes citoyens peuvent prospérer sans lois, sans règlements ni impôts d’État inefficaces et contraignants ». Quelques kilomètres de terres que nul pays frontalier ne réclame et régis par les doctrines libertariennes.

continuez à la page suivante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

8 − 2 =