Le président serbe doit lever le pied, mais il va “un peu mieux”

Le président serbe, Aleksandar Vucic, est sorti de l’hôpital, lundi, dans un état stable, après avoir été soigné durant le week-end pour des «problèmes cardiovasculaires».

Le chef de l’État serbe avait été admis vendredi, en fin d’après-midi, à l’hôpital militaire de Belgrade. D’après le ministre de la Santé, Zlatibor Loncar, qui s’exprimait dimanche soir dans la presse locale, l’état de santé du président s’est subitement détérioré au point que sa vie ait été menacée. Il souffrait jusqu’alors de problèmes cardiaques mineurs, selon la même source. Sa conseillère de presse, Suzana Vasiljevic, a précisé dimanche soir qu’il se sentait «un peu mieux» et qu’il réagissait bien à son traitement.

Les médecins lui ont préconisé d’alléger son programme. C’est la première fois qu’il est officiellement fait état de problèmes cardiovasculaires concernant le président serbe, âgé de 49 ans. Celui-ci s’est adressé samedi à l’opinion publique par réseaux sociaux interposés pour remercier tous ceux qui s’étaient inquiétés de son état de santé. Ancien ultranationaliste adepte de la grande Serbie, aujourd’hui pro-européen, M. Vucic a été élu président en 2017.

(L’essentiel/afp)

sa première photos depuis la sortie de l’hopital à la page suivante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

vingt − huit =