Milenko Pavlovic- Héros tragique du ciel serbe, brave parmi les braves

6. maja, 2022 Napišite komentar

             Mais revenons à notre héros. Le 4 mai 1999 le sous-lieutenant Milenko Pavlovic, ayant été informé de l’attaque imminente de l’escadrille de chasse de l’OTAN mais aussi du fait que l’un parmi ses collègues, beaucoup plus jeune que lui, a reçu l’ordre de décoller, a décidé d’assumer lui-même à sa place la tâche périlleuse d’affronter toute une escadrille de l’ennemi en l’air. Ses paroles adressées à cette occasion à son collègue résonnent aujourd’hui avec la même force : « Eh mon petit, ce n’est pas à toi de périr. S’il faut le faire, c’est à moi d’assumer ». Ironie du sort, l’événement s’est produit justement non loin de son village natal, dans la région de Valjevo, en Serbie de l’ouest. Très vite après son décollage, Pavlovic s’est retrouvé entouré d’une quinzaine d’avions de l’OTAN. Grâce à son expérience militaire, son habileté et ses qualités de manœuvre, il a réussi pendant une bonne douzaine de minutes de tenir la tête face à eux. Mais à un moment donné, selon les témoignages de ses collègues, son appareil a été frappé de trois missiles. C’était la fin de la vie d’ici-bas de Milenko Pavlovic, mais en même temps son entrée directement dans le panthéon des héros nationaux.

Il a laissé derrière lui sa femme Slavica et deux fils en bas âge à l’époque. Après la guerre son nom est devenu l’objet d’un grand hommage national. Depuis quelques années l’aéroport militaire principal de l’armée serbe porte le nom de Milenko Pavlovic, ainsi qu’une grande artère partant de cet aéroport dans la direction de Belgrade. Les ordres ont lui été décernés à titre posthume par l’Etat serbe et l’Eglise orthodoxe serbe. Mais, l’hommage le plus résonnant peut-être lui est venu de la part d’un haut officier croate, Anton Tus, ancien commandant en chef de l’aviation yougoslave peu avant le démantèlement de la Yougoslavie au début des années 1990 :

« La mort du pilote Pavlovic, que je connaissais bien, a fait que l’armée yougoslave perde son meilleur pilote et un officier possédant des qualités exceptionnelles, qui aurait fait honneur, j’en suis sûr, à chaque aviation au monde si elle l’avait eu dans ses rangs ».

Avec ses paroles élogieuses sur notre héros, nous terminons ce récit tout en gardant le souvenir éternel de lui.

Dusan Gujanicic

Strane: 1 2

Podržite rad sajta!

Ukoliko želite da pomognete rad našeg sajta "Svi Srbi u Parizu" možete uplatiti vaše donacije preko paypal-a ili vaše bankarske kartice.

Ostavite odgovor

Vaša adresa e-pošte neće biti objavljena.

Najnovija obaveštenja direktno na vaš mejl