Peter Handke (prix Nobel 2019) : Je défends mon engagement en faveur des Serbes

Chantre de la Grande Serbie, Milosevic est mort en détention alors qu’il attendait son jugement pour génocide, crimes de guerre et contre l’humanité.

Chez les pingouins

«On peut louer» un queue-de-pie, relève-t-il à propos de la tenue qu’il devra porter lors de la remise de sa récompense. «Ce sera comme chez les pingouins de l’Antarctique qui plongent ensuite dans la mer», ajoute-t-il.

Lorsqu’il a été couronné le 10 octobre, il était «en train de cirer» ses chaussures. «J’ai vu le numéro» de téléphone qui s’affichait sur l’écran du téléphone. «Et j’ai d’abord pensé que (l’appel) venait des Pays-Bas parce que j’attendais un appel de là-bas. Mais c’était Stockholm.»

Interrogé pour savoir s’il s’est réjoui de ce prix, il répond : «C’était autre chose. C’était une grande paix en moi. Mais je la ressens encore parfois. Elle revient toujours.»

source : lesoleil.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

19 − 18 =