Serbie: “Il n’y a pas de libération de «l’occupation» du Covid-19 tant que nous ne sommes pas vaccinés en masse

26. decembra, 2020 Napišite komentar

Il a prédit, dit-il, à la fin du mois d’août qu’il y aurait un besoin d’oxygène, et maintenant l’oxygénation du centre clinique touche à sa fin. Cela signifie, dit-il, que tous les patients auront suffisamment d’espace pour le traitement. Il déclare que l’administration centrale adoptera un plan de vaccination.

“Il n’y a pas d’amélioration ou de libération de cette occupation de Covid-19 si nous ne nous faisons pas vacciner en masse avec tous les vaccins autorisés par ALIMS”, a déclaré Sazdanović. Tous les vaccins, dit-il, sont bons, en ce sens qu’ils protègent contre le kovid 19.

“Tant qu’il n’y aura pas de vaccination de masse en Serbie, nous ne pouvons pas compter sur la victoire. Hospitalisation coûte très cher. Environ 9 500 personnes hospitalisés en Serbie. Je ne sais pas quel modèle économique peut compenser chaque jour autant d’hospitalisation. Nous devons être intelligents, sauver l’économie et “Nous allons réduire le nombre de patients hospitalisés. C’est exclusivement un comportement discipliné, une interdiction des rassemblements, une interdiction des célébrations du Nouvel An et tout le reste”, a conclu Sazdanovic.

Strane: 1 2

Tagovi: - -

Ostavite odgovor

Vaša adresa e-pošte neće biti objavljena. Neophodna polja su označena *

Najnovija obaveštenja direktno na vaš mejl