(VIDEO) En ce jour, il y a 23ans, l’OTAN tuait les habitants de Nis avec des bombes à fragmentation

7. maja, 2022 Napišite komentar

Les frères Darko et Marko Radojevic ont également été les témoins de ce bombardement honteux, ils ont donc réalisé le film “Sound ’99” avec l’Association des jeunes artistes de Nis “Mladunis”.

Nous avons montré les endroits où gisaient les morts le 7 mai. Notre documentaire attire l’attention sur le mal que sont les bombes à fragmentation, elles tuent même lorsqu’elles ne nuisent pas à l’environnement. A une question simple : “Pourquoi ?” il n’y a pas encore de réponse. En plus de l’enregistrement, nous envoyons également un message avec la chanson de Ribljan Čorba, “Je ne vous pardonnerai pas nos enfants” – a déclaré Darko plus tôt.

Avec ce film, Marko et Darko ont participé au Festival européen des jeunes artistes d’Europe à Pyrgos, en Grèce. Ils ont remporté la première place dans la catégorie des créateurs les plus âgés. Un jour plus tard, le 8 mai, une bombe d’une grande puissance destructrice a frappé et gravement endommagé le pont (Kameni most) à Nis.

Des bombes à fragmentation ont été larguées sur Nis le 12 mai 1999, dans le quartier de Duvaniste, blessant 11 personnes. Le bombardement de Nis a commencé le 24 mars et a duré jusqu’au 10 juin. Au cours de cette période, selon les archives du scientifique et publiciste Novica Randjelovic, sur la base desquelles il a publié le livre “Nis dans les flammes de la guerre”, 26 civils ont été tués, 60 ont été grièvement blessés et environ 200 ont été légèrement blessés.

À Nis, les sirènes du début ou de la fin du danger aérien ont retenti 258 fois, les habitants ont été en danger aérien pendant 52 jours, tandis que les bombes ont détruit la ville pendant 29 jours et laissé derrière eux des ponts, des écoles et des usines détruits. Afin de préserver la mémoire des victimes innocentes, des gerbes sont déposées chaque année le 24 mars, à deux mémoriaux aux victimes des bombardements de l’OTAN au début de la rue Šumatovačka.

source: Južne vesti

Strane: 1 2

Podržite rad sajta!

Ukoliko želite da pomognete rad našeg sajta "Svi Srbi u Parizu" možete uplatiti vaše donacije preko paypal-a ili vaše bankarske kartice.

Ostavite odgovor

Vaša adresa e-pošte neće biti objavljena.

Najnovija obaveštenja direktno na vaš mejl