Vucic, Hoti et Trump nominés pour le prix Nobel de la paix

Magnus Jakobson, membre du parlement suédois, a nommé l’administration américaine, les autorités de Belgrade et Pristina pour le prix Nobel de la paix après la signature de l’accord à Washington.

Magnus Jakobson a déclaré sur Twitter qu’il avait fait cette nomination en raison du travail conjoint sur la promotion de la paix et du développement économique, ajoutant que le commerce et les communications étaient des fondements importants pour la construction de la paix dans le monde.

Comme il est ajouté, à la fin des années 90, l’Europe a été frappée par une guerre dans laquelle différentes parties de l’ex-Yougoslavie se sont combattues.

«Après la fin de la guerre, il était difficile de trouver un moyen qui conduirait à la réconciliation, ce que l’on peut voir dans les relations entre le Kosovo et la Serbie. Ces dernières années, il y a eu des situations où nous, qui suivons l’évolution des Balkans, craignions vivement que de nouveaux conflits ne se produisent. C’est pourquoi il est très important de voir que le président Donald Trump et son administration, ainsi que les autorités de Belgrade et de Pristina, ont progressé dans les négociations pour la normalisation des relations économiques », a ajouté la nomination.

Jakobson a également déclaré que le commerce et les télécommunications sont des fondements importants pour la transition d’une “paix froide à une paix chaude” et qu’il s’agit d’une étape importante dans la normalisation des relations entre Belgrade et Pristina.

Il souligne qu’il nomme l’administration américaine, les autorités de Belgrade et de Pristina pour le prix Nobel de la paix parce que «l’accord vise à éliminer le risque de nouveaux conflits dans les Balkans».

Magnus Jakobson est membre du Parti chrétien-démocrate au parlement suédois.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

1 × cinq =