Chaque Serbe de la diaspora est un lobbyiste potentiel

Nos compatriotes en dehors de la Serbie sont l’un des grands potentiels que l’État n’a pas reconnus de la bonne manière jusqu’à présent, et c’est pourquoi nous avons besoin d’une approche différente de la question – comment renforcer notre diaspora et utiliser la bonne volonté de personnes qui sont des lobbyistes potentiels pour les intérêts de la Serbie et du peuple serbe, a dit le ministre des Affaires étrangères, Nikola Selaković.

“Lorsque nous parlons des Serbes de la diaspora, et en particulier de la région, c’est un domaine plutôt embué, sur lequel beaucoup doit être fait et dans lequel on ne peut pas faire grand-chose à la fois et voir”, a déclaré Selaković dans une interview avec Tanjug.

Il souligne que la nomination du directeur de la Direction de la coopération avec les Serbes de la diaspora et de la région (Arnaud Gouillon) pour la première fois après presque sept ans depuis la création de l’administration au sein du ministère des Affaires étrangères, montre que c’est l’une des priorités du ministère qu’il dirige.

continuez à la page suivante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

3 × 1 =