Le 07.janvier, c’est NOËL chez les SERBES. “Le Christ est né!” – “En vérité, il est né!”

“Pečenica”

Selon les coutumes populaires, un type de sacrifice qui est offert à Dieu et qui a ses racines dans le temps des croyances préchrétiennes, et est également mentionné dans les livres de l’Ancien Testament. L’origine est certainement du temps du polythéisme, et l’Église a accepté et béni cette coutume, avec l’explication que semer le jeûne de Noël, qui dure six semaines, une nourriture forte et grasse est utile.

Le porc ou l’agneau est généralement abattu pour “Pečenica”. Destiné à l’abattage de “Pečenica”, il est probablement resté de l’ancien temps polythéiste, lié au sacrifice. L’église l’a accepté et l’a béni, car après le jeûne de Noël, qui dure six semaines, une nourriture plus forte est utile, d’autant plus que les gelées et les hivers sont alors extrêmement forts.

Noël en milieu urbain

La question est de savoir comment fêter Noël aujourd’hui, dans des conditions de vie modifiées, en particulier dans les zones urbaines, où il n’y a ni feux ni cheminées, ni forêts, ni arbres, et où il est impossible d’élever un grand arbre et de la paille aux étages supérieur? Les Serbes ont célébré Noël, ainsi que la “Slava”, dans des conditions de guerre difficiles, au front, …il n’est donc pas difficile de s’adapter aux conditions des zones urbaines.

“Le Christ est né!” – “En vérité, il est né!”

Joyeux Noël

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

six + 6 =