Les ressortissants albanais ont la mainmise du trafic de l’héroïne à Saint-Etienne

C’est un secret de polichinelle : les ressortissants albanais ont la mainmise du trafic de l’héroïne à Saint-Etienne et son agglomération depuis quelques années. Quelques chiffres en attestent. 15 compatriotes albanais ont été impliqués sur les dix trafics démantelés en 2019 par la brigade des stups de la Sécurité départementale. Même tendance sur l’année 2018 ou 16 ressortissants albanais ont été interpellés dans sept affaires différentes.

Le début d’année est du même tonneau avec déjà deux dealers albanais sous les verrous en attente de leur jugement. Un troisième vient de rejoindre cette longue liste. Le mercredi 26 février, les effectifs de la Brigade anticriminalité patrouillaient dans le quartier de Montreynaud, lorsqu’ils ont assisté en direct à une transaction sur la voie publique entre deux toxicomanes et un revendeur. Ce dernier, âgé de 22 ans, a été interpellé rue de Molina, au pied de son immeuble.

continuez à la page suivante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

dix-neuf − 4 =