« Les Serbes ont enduré beaucoup de souffrance, mais jamais on n’a vécu une telle honte »

Le Monténégro, petit pays des Balkans, connaît de nouveau des tensions inter-religieuses. Dans le nord du pays, deux fois par semaine depuis décembre, de nombreux habitants manifestent à l’appel de l’Église orthodoxe serbe. Ils descendent des montagnes pour se réunir à Bijelo Polje afin de dénoncer un article d’une loi sur les communautés religieuses. « Nous n’abandonnerons pas nos lieux saints, » crie la foule.

L’article contesté prévoit que les édifices religieux construits avant 1918 dont ceux très nombreux de l’Église orthodoxe serbe passent sous le contrôle de l’État sauf si les communautés fournissent des titres de propriété valides antérieurs à cette date.

« Les Serbes ont enduré beaucoup de souffrance, mais jamais on n’a vécu une telle honte comme celle qu’on vit aujourd’hui avec cette nouvelle loi, » insiste Veselin Ljesnak, un manifestant. Et il ajoute : « Je vous le jure : ma tombe sera une tombe serbe. »

continuez à la page suivante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

4 × 5 =