“Les Serbes ont enduré beaucoup de souffrance, mais jamais on n’a vécu une telle honte”

21. februara, 2020 Napišite komentar

“Nos églises pourraient nous être confisquées”

Cet article de la loi sur les religions vise à détermine qui possède quoi : l’État récupère les sites patrimoniaux pour lesquels les communautés religieuses n’auront pas apporté de titre de propriété, mais il leur en accorde l’usufruit.

Une approche rejetée par l’Église orthodoxe serbe dont nous rencontrons l’un des représentants à Ostrog, l’un des plus beaux monastères du pays.

“La liberté de religion est en danger, les droits de propriété de notre Église sont menacés tout comme nos lieux saints et notre statut juridique,” dénonce l’évêque Joanikije, du diocèse de Budimlja et Niksic.

“Nous ne voulons pas perdre les droits que nous avons acquis il y a huit cents ans ; ces droits n’étaient pas contestés jusqu’à présent,” poursuit-il. “Pour nous, l’application de l’article 62 de cette nouvelle loi signifie que nos églises pourraient nous être confisquées et que tous nos biens seraient transférés à l’État,” insiste-t-il.

continuez à la page suivante

Strane: 1 2 3 4 5 6 7

Podržite rad sajta!

Ukoliko želite da pomognete rad našeg sajta "Svi Srbi u Parizu" možete uplatiti vaše donacije preko paypal-a ili vaše bankarske kartice.

Ostavite odgovor

Vaša adresa e-pošte neće biti objavljena.

Najnovija obaveštenja direktno na vaš mejl