Réveillon de Noël chez les SERBES (06.janvier)

La veille de Noël, tôt le matin, le père de famille part chercher des « badnjak » (rameaux de jeune chêne) qui est introduit dans la maison lors du couchée du soleil, pour le réveillon de Noël. Le dîner de réveillon suit les règles strictes du carême. La galette, préparée sans levure, n’est pas coupée avec un couteau, mais morcelée avec les mains. Il y a aussi du poisson, du miel, du vin, des haricots « prebranac », des noix, des pommes, poires, pruneaux, dattes, fruits secs, amandes, noisettes.

Noël est pour les Serbes la plus joyeuse et l’une des plus grandes fêtes chrétiennes. En célébrant le souvenir de la Naissance de Jésus-Christ, notre peuple a développé une multitude de coutumes qui symbolisent la naissance d’une nouvelle vie, la santé et l’abondance de biens. Le but principal de tous les rituels qui sont dédiés à Noël se résume dans le toast « Donne, Seigneur, de la santé et du bonheur à cette maison, que les enfants naissent en bonne santé, que la récolte de maïs et de vigne soit bonne, que le bétail se multiplie! » Noël est une fête de trois jours, ou plutôt quatre, avec le Réveillon de Noël, qui marque la fin de quarante jours de jeûne. Noël est célébré principalement à la maison, en famille. Dans notre pays, la célébration de Noël est un mélange harmonieux de coutumes religieuses et populaires.

continuez à la page suivante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cet article a 2 commentaires

  1. Natasa DJUKA

    C’est magnifique

  2. Natasa DJUKA

    J’adore de Noël

Laisser un commentaire

un × 4 =