Qui se soucie du sort des Serbes du Kosovo et des chrétiens des Balkans?

Le Kosovo/Bosnie: cibles du revanchisme islamiste et de l’irrédentisme ottoman…

Pour comprendre à quel point la création de cet Etat séparatiste sur les ruines de l’ex-Yougoslavie fut un drame pour les chrétiens serbes, il suffit de se souvenir des paroles de l’important cheik saoudien Mohammed Ben Abd El-Rahman Al-Arifi, imam à la mosquée de l’Académie de la Défense du roi Fahd (siteKalemat.org) : « Nous contrôlerons la terre du Vatican ; nous contrôlerons Rome et y introduirons l’islam. Si bien que les chrétiens, qui ont gravé des croix sur les torses des musulmans au Kosovo, en Bosnie et dans divers endroits du monde avant cela – devront nous payer la jiziya [taxe payée par les non-musulmans chrétiens et juifs sous la charià, nada] dans l’humiliation, ou se convertiront à l’islam…“. Depuis le début des guerres yougoslaves, l’Arabie saoudite – premier donateur à la Bosnie (560 millions de dollars par an), a décidé de faire des Balkans (Kosovo, Albanie, Sandjak, Macédoine) et de la Bosnie en particulier, jugés trop laïcisés par les décennies de communisme et par le soufisme Bektâchî, le cœur de son programme d’islamisation en Europe. La diplomatie fondamentaliste du Royaume  passe par l’Agence Islamique d’Aide ou la Haute Commission saoudienne d’aide et de Coopération. Depuis 1992, 150 mosquées ont été reconstruites ou édifiées avec son soutien. En septembre 2000, la Haute Commission a inauguré à Sarajevo la plus grande mosquée des Balkans, dédiée au roi Fahd Ibn Abdul Aziz. Située dans le quartier populaire d’Ali Pasino Polje, elle est devenue l’un des principaux centres de propagation du salafisme dans les Balkans. Depuis les années 1990, les fondations saoudiennes financent aussi la construction de mosquées au Kosovo et en Macédoine. 240 nouvelles mosquées ont surgi de la sorte au Kosovo et 300 en Macédoine, nouveau foyer de radicalisation albano-islamiste dans la région.

continuez à la page suivante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

dix-huit − 4 =